Follow by Email

mardi 11 septembre 2012

Inauguration de l’exposition Jean Louis Rancurel


C’est avec un plaisir non dissimulé que nous accueillons aujourd’hui deux personnalités qui ont marqué pour toujours de leur emprunte et de leur passion le paysage culturel français. Et quand j’évoque l’emprunte, je pense d’abord à celle laissée par les cristaux d’argent sur les épreuves photographiques présentées aujourd’hui par Jean Louis Rancurel.

Ce témoignage que nous offre  Jean Louis Rancurel a d’autant plus de force qu’il est celui d’un jeune homme dont la volonté première a été de participer, à sa manière et avec son appareil photo, à cette grande aventure du Rock’n roll. Les photos présentées sont le point de vue d’un passionné, loin des clichés léchés des agences de photographes des « peoples ». Au contraire, elles illustrent avec spontanéité, une réelle complicité entre l’artiste et le photographe. Immanquablement et avec beaucoup de sensibilité et de pudeur, nous replongeons  dans cette époque « des copains d’abord ».

Chaque photo est le témoignage de cette époque où tout a débuté, d’un lieu, désormais culte,  d’artistes devenus pour beaucoup des icônes du rock français.
 
Et aucune star du rock ne manque à l’appel ! 

Aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir parmi nous de nombreux artistes qui ont fait leur début au Golf Druot (se renseigner auprès de Mathilde s’ils sont tous là) : Les Forbans, Jean  Veidly, Danny Boy, Long Chris, Vic Laurens. Ces derniers se produiront ce soir même sur la scène de la cour du Palais Synodal dans le cadre du festival MusicaSens.


Une œuvre photographique qui doit beaucoup à celui qui a su bien avant tout le monde comprendre les nouvelles aspirations de cette jeunesse des années Soixante, le créateur du Golf Drouot, Henri Leproux, que je remercie de nous honorer de sa présence.

Comme beaucoup de personnes dans cette assemblée, je suis tenté de lui poser comme question : Comment a-t-il pu transformer un salon où se réunissaient les dames pour l’heure du thé et les aficionados du minigolf en un temple dédié au tempo du Rock Around The Clock.  L’heure du rock a sonné pour toute une génération. Les premiers coups ont été donnés au Golf Drouot sous l’impulsion d’Henri Leproux et de son épouse Colette.
 

C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, au nom des Sénonais et du conseil municipal, j’ai le plaisir de  remettre la médaille de la ville de Sens à Henri Leproux.

 
Avant de passer la parole à Henri et Jean Louis, je vous invite tous à venir au concert de ce soir qui mettra à l’honneur les artistes qui se sont produits au golf Drouot avec une surprise de dernière minute : Christian Georges, le dernier Barman du Golf Drouot qui chantera en ouverture de concert.

Merci pour votre attention, et bon concert à tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire