Follow by Email

jeudi 24 mars 2011

REVOLUTION(S) LAÏQUE(S) ET "PRINGTEMPS ARABE"

L'appétence démocratique est en sommeil à Sens puisque moins de 30 % des sénonais inscrits sur les listes électorales ont voté dimanche dernier aux cantonales.
~
Ce n'est pas le cas ~d'un moyen-orient boulimique de démocratie: Tunisie, Égypte, Lybie, Syrie, Barheïn, Yémen, Arabie Saoudite, Algérie…
Avec un caractère républicain et laïque très précocement évident en Tunisie et qui pourrait dans une formidable opportunité de l'Histoire, devenir un leïtmotiv. El a été récemment entonné par les représentants provisoires de l'opposition libyenne.
Une appétence démocratique qui s'apparente à un tsunami. Comparaison d'un raz-de-marée d'exigence démocratique à la catastrophe naturelle et industrielle japonaise, pour mieux en ressortir l'horreur au quotidien. Oui, il faut être désespéré pour que des jeunes d'aujourd'hui osent affronter pratiquement à mains nues les forces de l'ordre à Deraa dans une Syrie soumise à la loi d'urgence depuis 1963 avec toutes les exactions que cela autorise...
Oui il faut être désespéré pour que des jeunes d'aujourd'hui osent affronter pratiquement à mains nues les forces armées libyennes kadhafistes dans une lutte très asymétrique...
La peur d'une mort possible voire probable n'a plus prise, la volonté se nourrissant d'un rejet violent et viscéral d'un quotidien infernal, fait de frustration et d'humiliation, de négation de soi. Une révolte collective bien sûr mais, fait inédit dans ces contrées, au service d'une liberté individuelle à conquérir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire