Follow by Email

mercredi 6 avril 2011

SQUARE DES SEQUOIAS

http://www.lyonne.fr/editions_locales/sens/un_sequoia_remarquable@CARGNjFdJSsBEBoECxQ-.html

Une pause nature qui nous rapproche de notre indianité! Le séquia évoque l'Ouest américain et sa nature extraordinnaire. Le séquoia évoque aussi nos cousins "coureurs de bois" qui vivaient en communion avec cette nature. L'histoire commence pour les sénonais avec Jean de Biencourt seigneur de Poutrincourt dont l'hôtel particulier demeure rue de l'epée à Sens. Qui obtint le monopôle de la traite des fourrures en Acadie dès 1604 avec nos alliés de l'époque, ces mêmes indiens Mic-Mac qui ont ensuite construit les grattes-ciel de New-Yorck.
Un français devenait "coureur de bois" par agrément du roi. Etienne Brûlé qui fut l'un des plus célèbres d'entre-eux donnat son nom à une tribu sioux lakota, les fâmeux "sioux Brûlé".
Notre square symbolise simplement cette somptueuse nature américaine et le poids de notre histoire reléguée de l'amérique française à laquelle les sénonais furent associés en plusieurs circonstances.
Peut-être une exposition à venir sur ce thème des relations entre les indiens des plaines et les "coureurs de bois" ?

Pour le plaisir des yeux, voici le site commercial d'un descendant de ces fameux pionniers français qui ont ouvert l'amérique aux européens. Il reste le fournisseur principal des indiens des plaines des USA ou du Canada...
http://www.artindien.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire