Follow by Email

lundi 5 mars 2012

QUI VEUT LA PEAU DU FISAC ?

Bref rappel : à l'issue d'un long travail partenarial mairie/enseignes du sénonais/investisseurs, ces derniers doteront lesdites enseignes de 150 000 euros pour au moins 3 ans.
La nouvelle équipe municipale élue en 2008 a permis la création des enseignes en vue de fédérer les commerçants, a doté leur association de 20 000 euros par an jusqu'en 2011, de 15 000 euros en 2012, première année de dotation de 150 000 euros.
Mais qu'arrive-t-il donc à Monsieur Mouton, au moment ou le but devait être atteint au travers d'un Fonds d'Intervention pour lEs Services, l'Artisanat et le Commerce (FISAC) d'un montant total de 5 000 000 d'euros (5 millions).
Je pose la question : qui a- t-il rencontré, qui le manipule, est-t-il un homme sous influence ?

1 commentaire:

  1. Aux dernières nouvelles, les encartés UMP proches du dossier "balancent" sur le PS. Les encartés PS proches du dossier n'ont rien "balancé" sur nos collègues sarkozystes locaux. Pour ma part, j'affirme que Marie -Louise Fort qui n'a pu faire échouer le FISAC, cherche maintenant à le ralentir au maximum .

    RépondreSupprimer