Follow by Email

dimanche 2 juin 2013

Remise d’un chèque de participation à l’achat des végétaux de l’arboretum et installation des premiers éléments de l’éolienne

Le Lion’s club, un club au service du cadre de vie

Un partenariat original lie le Lion’s club et la Ville de Sens. Il s’appuie sur la volonté commune de contribuer à la préservation et à l’enrichissement de notre patrimoine historique et de la biodiversité. Désormais, de nouvelles essences d’arbres et une splendide éolienne ornent la partie dédiée à l’Amérique de l’arboretum du parc du Moulin à Tan.
Depuis plusieurs années, le Lion’s Club œuvre pour l’amélioration du cadre de vie et la préservation du patrimoine de la Ville. Le 31 mai, l’association a remis un chèque de  1000 €  à la Ville pour participer à l'achat des végétaux de l'arboretum géographique du Moulin à Tan et à l'installation des premiers éléments de la monumentale éolienne Bollée de 1893 au Moulin-à-Tan.
 Le réseau du Lion’s pour remonter l’éolienne
Les sociétaires du club service ont fait appel à leurs forces vives et leurs réseaux afin de trouver la dizaine d’entreprises pour participer à la réfection de l’éolienne.  Un projet auquel ont aussi contribué les élèves du lycée technique  Pierre et Marie Curie. Grâce à ce soutien, la mise en place de la colonne de l’éolienne  dans la partie américaine de l’arboretum a pu être finalisée. Prochainement, une fois complétée, elle constituera un signal fort dans le parc, un point de repère et l’identité de cet espace si prisé des Sénonais.
Il était une fois l’éolienne Bollée
L'éolienne Bollée est une invention Française de la deuxième moitié du 19ème siècle, imaginée à l'époque où les pompes manuelles répondaient péniblement aux besoins de l'agriculture... et où l'on a constaté que les problèmes de santé pouvaient être liés directement à la pollution des ressources en eau. Vers 1914 donc, environ 300 Éoliennes Bollée avaient été installées dans toute la France. Quelques-unes ayant même franchi les frontières. A peu près soixante d'entre elles existent encore aujourd'hui, de l'état de ruine à celui de restauration complète.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire